Contact: +91-9711224068
International Journal of Applied Research
  • Multidisciplinary Journal
  • Printed Journal
  • Indexed Journal
  • Refereed Journal
  • Peer Reviewed Journal

ISSN Print: 2394-7500, ISSN Online: 2394-5869, CODEN: IJARPF

International Journal of Applied Research

Vol. 6, Issue 2, Part E (2020)

Profil épidémiologique, bioclinique et évolutif de l’anémie chez les enfants de 0 à 5 ans à l’Hôpital Général de Référence de Gbado-Lite (Nord-Ubangi) en République Démocratique du Congo

Author(s)
Ruphin Djolu Djoza, Jean Marie Pangodi Aundagba, Fabrice Kogana Kapalata, Colette Masengo Ashande, La Blonde Mbala Lhemba, Prince Lemby Phonze, Modeste Ndaba Modeawi, Gédéon Bongo Ngiala and Koto-te-Nyiwa Ngbolua
Abstract
L’anémie est l’un des problèmes de Santé Publique en régions d’endémie palustre. La présente étude avait pour objectif d’étudier le profil épidémiologique, bioclinique et évolutif de l’anémie chez les enfants de 0 à 5 ans à l’Hôpital Général de Référence (HGR) de Gbado-Lite en République Démocratique du Congo. La présente étude est rétrospective et a été menée dans le service de pédiatrie de HGR de Gbado-Lite. Tous les dossiers médicaux des enfants d’âge compris entre 0 et 5 ans hospitalisés durant la période allant de janvier à mars 2018 et ceux dont le taux d’Hb < 11 g/dL, ont été inclus. Les données cliniques, biologiques, et l’évolution des patients ont été analysées. Les logiciels Excel, SPSS et Origin ont été utilisés. Le seuil de signification statistique a été fixé à 0,05. Parmi les 1028 enfants hospitalisés, 150 (soit 14, 59%) ont été inclus dont 53,3 % sont de sexe masculin et 46,7% de sexe féminin. Le mois de mars 2018 a enregistré le plus des cas (46%). La plupart des malades provenaient de la zone de santé de Gbado-Lite (83,3%). Parmi les motifs de consultation, la fièvre domine (soit 92% des cas), suivie de l’asthénie physique (81,3%) ; la pâleur cutanéo muqueuse (69,3%) ; la tachycardie (68%), les troubles digestifs (61,3%). 95,3% des cas ont été diagnostiqués dès l’admission avec TDR positif (67,3%) et GE positive (10%). Le taux d’Hb à l’admission était supérieur à 6 g/dL dans 58,7% des cas et inférieur à 6 g/dL dans 40% des cas. 34,7% des sujets malades avaient une infection bactérienne. 95,3% de malades étaient soumis au traitement antipaludique à base d’artesunate, 92% de malades ont fait moins de 5 jours d’hospitalisation, 89,3% ont été transfusés, 83,3% étaient soumis à l’antibiothérapie, 86% des malades étaient guéris sans séquelles. La présence d’une banque de sang au sein de l’hôpital ainsi que les traitements antipaludique et antibactérien auraient donc limité la mortalité infantile. Cependant, étant donné que l’aire de distribution du paludisme se superpose avec celle de la drépanocytose, il est aussi souhaitable de dépister les enfants à l’admission pour recherche d’hémoglobine S. Il est aussi souhaitable que la prescription des antibiotiques aux patients soit orientée par le test d’antibiogramme préalable afin de prévenir le phénomène de chimiorésistance.
Pages: 304-309  |  438 Views  12 Downloads
How to cite this article:
Ruphin Djolu Djoza, Jean Marie Pangodi Aundagba, Fabrice Kogana Kapalata, Colette Masengo Ashande, La Blonde Mbala Lhemba, Prince Lemby Phonze, Modeste Ndaba Modeawi, Gédéon Bongo Ngiala, Koto-te-Nyiwa Ngbolua. Profil épidémiologique, bioclinique et évolutif de l’anémie chez les enfants de 0 à 5 ans à l’Hôpital Général de Référence de Gbado-Lite (Nord-Ubangi) en République Démocratique du Congo. Int J Appl Res 2020;6(2):304-309.
Call for book chapter
International Journal of Applied Research