Contact: +91-9711224068
International Journal of Applied Research
  • Multidisciplinary Journal
  • Printed Journal
  • Indexed Journal
  • Refereed Journal
  • Peer Reviewed Journal

ISSN Print: 2394-7500, ISSN Online: 2394-5869, CODEN: IJARPF

International Journal of Applied Research

Vol. 7, Issue 1, Part D (2021)

Effets des amendements sur les caractéristiques agromorphologiques l’entomofaune d’ Abelmoschus esculentus (L) Moench. (Malvaceae) à Ngaoundéré (Cameroun)

Author(s)
Kouayet Kouekéké Corine Céline, Dongock Nguemo Delphine and Ngamo Tinkeu Léonard Simon
Abstract
Le gombo, Abelmoschus esculentus (L) Moench. (Malvaceae) est une plante annuelle et maraichère très importante, consommée comme légume est cultivée en zones tropicales et méditerranéennes. Le fruit du gombo présente une grande variabilité morphologique et phénologique, sa floraison est continue mais très dépendante des stress biotiques et abiotiques. La présente étude a été menée afin de comprendre l’influence de deux modes de fertilisation et du stress (adventices) sur la phénologie, l’entomofaune et le rendement A. esculentus dans la région de l’Adamaoua-Cameroun. Les travaux ont été effectués pendant la saison de pluie en 2016 et 2017 sur une superficie de 400 m2 à Ngaoundéré. Trois itinéraires techniques ont été exécutés: stress (absence de fertilisation et d’entretien des cultures); fertilisation chimique et entretien par sarclage régulier et fertilisation au compost et entretien par sarclage régulier. Les observations ont été fait du mois de Mai au mois d’Aout. Les plants ayant reçues un apport en compost avaient plus de feuilles (15,45 ± 0,35), une surface foliaire plus importante (10,51±0,12), des tiges plus longues (27,82±0,89) avec plus de nœuds (10,51±0,2) un diamètre de tige plus grand (2,53±0,04); le nombre de fleurs plus élevé (7,98), les pièces florales plus longues (6,8± 0,45) et un rendement en graines important (61,85±13,81). En ce qui concerne l’entomofaune, un total de onze familles ont été identifié sur la culture du gombo: six étant des insectes floricoles et cinq les insectes ravageurs. Les fleurs des plants traitées au compost ont reçues plus de visites d’insectes floricoles. Les feuilles des plants traités au compost étaient les plus endommagés par les insectes ravageurs. Le traitement au compost favorise le développement végétatif, le développement des floral ainsi que le rendement en graines et en fruits du gombo; cependant, attirent plus d’insectes ravageurs.
Pages: 277-285  |  54 Views  1 Downloads
How to cite this article:
Kouayet Kouekéké Corine Céline, Dongock Nguemo Delphine, Ngamo Tinkeu Léonard Simon. Effets des amendements sur les caractéristiques agromorphologiques l’entomofaune d’ Abelmoschus esculentus (L) Moench. (Malvaceae) à Ngaoundéré (Cameroun). Int J Appl Res 2021;7(1):277-285. DOI: 10.22271/allresearch.2021.v7.i1d.8193
Call for book chapter
International Journal of Applied Research