Contact: +91-9711224068
International Journal of Applied Research
  • Multidisciplinary Journal
  • Printed Journal
  • Indexed Journal
  • Refereed Journal
  • Peer Reviewed Journal

ISSN Print: 2394-7500, ISSN Online: 2394-5869, CODEN: IJARPF

International Journal of Applied Research

Vol. 6, Issue 2, Part E (2020)

Profil clinique et Histo-pathologique des tumeurs de la cavité buccale post extraction dentaire aux Cliniques Universitaires de Kinshasa en République Démocratique du Congo

Author(s)
Charly M Mfutu, Nestor M Pakasa, Jean-Paul I Sekele, Adélin F Nzudjom, Jacques I Bolenge, Dieudonné T Nyembwe and Koto-te-Nyiwa Ngbolua
Abstract
Contexte: La cavité buccale peut être le siège de diverses pathologies tumorales et non tumorales qui constituent actuellement un réel problème de santé publique.
Objectif: Déterminer le profil clinique des patients ayant présenté une tumeur de la cavité buccale après une extraction dentaire.
Patients Et Méthode: La présente étude descriptive et transversale est basée sur les fiches et dossiers des patients ayant développé une tumeur de la cavité buccale après l’extraction dentaire pendant la période de 13 ans.
Résultats: Il ressort de cette étude que les tumeurs malignes étaient observées dans 76,4% des cas contre 23,6% des tumeurs bénignes. L’âge moyen était de 50,1±18,2 ans avec un sexe ratio H/F de 2/1. L’absence de cicatrisation et la tuméfaction étaient les principaux motifs de consultation après l’extraction dentaire. Les tumeurs malignes étaient les plus fréquentes (76,4%). Le carcinome épidermoïde était la tumeur maligne la plus fréquente (68,2 %) et l’améloblastome était la tumeur bénigne la plus observée (14,5%) après extraction dentaire. La majorité des patients n’avait pas réalisé de radiographie avant l’extraction dentaire (97,3%). Les deux arcades dentaires étaient touchées par les tumeurs.
Conclusion: le profil clinique et histo-pathologique des tumeurs de la cavité buccale post extraction dentaire est celui d’un adulte de sexe masculin ayant présenté comme motif de consultation un retard de cicatrisation et une tuméfaction mandibulaire. Le carcinome épidermoïde était la tumeur maligne la plus fréquente alors que l’améloblastome était la tumeur bénigne la plus fréquente.
Mots clés: Tumeurs, cavité buccale, extraction dentaire, cliniques universitaires de Kinshasa
Pages: 286-289  |  409 Views  7 Downloads
How to cite this article:
Charly M Mfutu, Nestor M Pakasa, Jean-Paul I Sekele, Adélin F Nzudjom, Jacques I Bolenge, Dieudonné T Nyembwe, Koto-te-Nyiwa Ngbolua. Profil clinique et Histo-pathologique des tumeurs de la cavité buccale post extraction dentaire aux Cliniques Universitaires de Kinshasa en République Démocratique du Congo. Int J Appl Res 2020;6(2):286-289.
Call for book chapter
International Journal of Applied Research